UJFP

17 novembre 2018

-  Pour justifier le refus d’accorder aux Palestiniens un quelconque droit sur leur propre terre, un député du Likoud, Miki Zohar, a pu ainsi dire dans une interview récente citée par Sternhell : « Le Palestinien n’a pas le droit à l’autodétermination car il n’est pas le propriétaire du sol. Je le veux comme résident et ceci du fait de mon honnêteté, il est né ici, il vit ici et je ne lui dirai pas de s’en aller. Je regrette de le dire mais [les Palestiniens] souffrent d’une lacune majeure : ils ne sont pas nés Juifs ».

- Ayelet Shaked (dirigeante du parti d’extrême droite « Le Foyer Juif » et ministre de la Justice) considère sur sa page Facebook « l’ensemble du peuple palestinien » comme « ennemi d’Israël » pour justifier (je cite) « sa destruction, y compris ses vieillards, ses femmes, ses villes et ses villages ».