UJFP, 5 mai 2019

 

Les Juifs ont été les parias de l’Europe. Le sionisme a fait des Juifs israéliens des colons européens en Asie.

[...] On a inventé un roman national pour justifier le grand remplacement et le vol : « nous avons été en exil et nous rentrons chez nous ». « Dieu a donné cette terre au peuple juif ». Ce discours continue de fonctionner pour justifier la conquête coloniale.

[...] En Algérie aussi, des Européens, français pour la plupart, appartenant souvent aux couches les plus défavorisés, sont devenus des colonisateurs.

[...] L’équivalent de l’OAS est au pouvoir en Israël, sans réelle alternative. Comme les Pieds Noirs, les Israéliens sont sûrs d’avoir la force avec eux. Ils sont sûrs que les pertes énormes infligées à l’adversaire, les humiliations, les enfants arrêtés, les tortures … leur assureront une domination éternelle. Cette domination est une évidence renforcée par la vague populiste fascisante dans de nombreux pays. Beaucoup d’Israéliens pensent que ce rapport de force sera éternel. Aucun rapport de force n’est éternel.

Les Juifs israéliens, à la différence des Pieds Noirs, n’ont pas de métropole. En ce sens la politique de type OAS menée actuellement n’est pas seulement criminelle contre les Palestiniens. Elle est suicidaire pour les Juifs israéliens et menace aussi les Juifs du monde entier.